dimanche 18 août 2019    Inscription

News

 

 

Dernières News à la Une :

Par la rédaction le 05/05/2009 Article Rating

Le Seigneur des Anneaux Indie «The Hunt For Gollum» est le titre du Fan-film du Seigneur des Anneaux, diffusé gratuitement sur Dailymotion depuis la semaine dernière.

L’occasion de revenir sur le cinéma indépendant et les fanfilms. « The Hunt For Gollum », basé sur les appendices du roman de J.R.R. Tolkien et des films de Peter Jackson, est disponible sur Internet depuis le 3 mai 2009, gratuitement. Le réalisateur Chris Bouchard et son équipe, une centaine de bénévoles : professionnels de l’audiovisuel et partenaires en tout genre viennent d’achever un projet bien audacieux.

Ce film de 40 minutes a été réalisé avec un petit budget d’environ 3.000 livres sterling (environ 3350 euros), n’altérant en rien la qualité du métrage. Dans l’attente de « Bilbo le Hobbit », actuellement en production avec un budget de 200 millions de dollars, les fans du monde fantastique de Tolkien patienterons avec ce très bon fanfilm. L’auteur Chris Bouchard n’en n’est pas à sa première expérience dans le film indépendant. Compositeur à la base, il a travaillé en tant que tel en 2005 sur le fanfilm à succès de Star Wars : « Revelations ».

Cet anglais avait précédemment réalisé « Human Residue », un film d’horreur épique indépendant. Le Fan-film La matière première du fanfilm est le fan. Que cela soit d’un film, d’une série ou d’un livre, un fan qui réalise une vidéo parallèle à son objet de culte réalise un fanfilm.
Un peu d’histoire. Le premier fanfilm connu en tant que tel est « Anderson ‘Our Gang’ », réalisé en 1926, inspiré de la série « Our Gang ». Ce mouvement ne prendra son essor que dans les années 70 lorsque la « Science Fiction Convention » se fit connaître et permit une plus large diffusion des métrages amateurs. Plus tard, le phénomène se propagea également avec l’arrivée d’Internet, nouvel outil phare de la communication. Le fanfilm est maintenant devenu assez populaire pour être accepté dans le monde du cinéma. C’est ainsi que se sont crées les « Lucasfilm’s Official Star Wars Fan Film Awards », cérémonie officielle récompensant les meilleurs fanfilms.
Cette cérémonie refusait pourtant la participation des fanfilms de catégorie « sciences fictions »… En général, un fanfilm est donc un court ou moyen métrage, à petit budget, réalisé dans un but non lucratif. Face à cela, l’attitude des détenteurs des droits est variable, certains condamnent, d’autres autorisent. Pour « The Hunt For Gollum », il s’agit bien d’un fanfilm puisqu’il a été réalisé par des fans, pour des fans. "Cette œuvre est produite uniquement pour notre plaisir, non rémunéré, et pour celui des fans de Tolkiens" nous informe Chris Bouchard. L’histoire, qui se situe entre « Bilbo le Hobbit » et « La Communauté de l’Anneau » est par nature libre de droit car elle ne reproduit pas l’œuvre écrite de Tolkien.

Par contre, les personnages étant couverts par le droit d’auteur, Bouchard et son équipe ont du passer un accord avec Tolkien Enterprises, gérant les droits de J.R.R. Tolkien. Le fanfilm ne devrait avoir aucun problème tant qu’il resterait dans un but non lucratif. "Nous devons être attentifs à ne pas manquer de respect à leurs droits de propriété intellectuelle.
Ils soutiennent la manière dont les fans expriment leur enthousiasme" explique Chris Bouchard. D’ailleurs, pour info, un autre fanfilm du Seigneur de Anneaux est en cours de production, il s’agit de « Born Of Hope », vous pouvez déjà aller visiter son site Web. Le cinéma indépendant A l’origine, le cinéma indépendant n’existe que dans la négation au cinéma dépendant. Ce dernier est souvent financer avec d’important budget par de grandes sociétés, lobbies ou états. En contrepartie, ce cinéma doit respecter certaines restrictions imposées par leurs sponsors et se doit de garantir un succès de masse, vu l’argent investi dans l’œuvre. Ces contraintes limitent souvent la créativité. Par opposition, le cinéma indépendant se veut plus libre. Cela permet une plus grande prise de risque et aboutit parfois sur de véritables innovations dans le monde du cinéma. Pour un réalisateur, on parle aussi de film de commande et de film d’auteur. Aujourd’hui, ce cinéma a pris plus d’ampleur, on considère désormais comme cinéma indépendant tout film à petit ou moyen budget, sans pour autant être indépendant d’institutions ou de sociétés.

 

Finalement, quelques soient vos goûts et préférences, n’oubliez pas que l’un n’existerait pas sans l’autre. En France, on considère comme indépendant tout film financé par le CNC (Centre National de la Cinématographie). Il existe également une agence, L’ACID (Agence pour le Cinéma Indépendant et sa Diffusion), et quelques chaines de cinémas, l’Utopia par exemple, défendant le cinéma indépendant français. De nombreux festivals du film indépendant prennent place dans le monde, le plus célèbre d’entre eux est le Festival du film de Sundance qui a lieu dans l’Utah, aux Etats-Unis. « The Hunt For Gollum » était diffusé en première mondiale au SCI-FI-LONDON, le festival international des films de science-fiction et fantastique, à Londres, le 3 mai 2009. L’œuvre de Chris Bouchard est diffusée en HD (Haute Définition) ou HQ (Haute Qualité) sur Dailymotion. A la base, elle devait être diffusée sur le site du film, mais leur serveur ayant fait défaut, ils ont préférés l’hébergeur français. L’essentiel du budget de 3.000 livres sterling est passé dans les costumes, le maquillage et quelques accessoires.

La production du film a donc été rendue possible grâce à la contribution de 160 bénévoles, dont 60 en post-production, travaillant à distance sur Internet. Malgré les efforts de chacun, la limitation de cette œuvre se ressent dans l’incrustation des images tournées sur fond vert, l’ambiance sonore et surtout le rendu final, peut-être du au mélange d’images HD et SD (Standard Definition) dans le même plan ? Quoiqu’il en soit, vu le budget attribué, ce fanfilm reste exceptionnel. Objectif de l’équipe de réalisation : figurer dans les bonus du DVD « Bilbo le Hobbit », prochain long métrage de Peter Jackson, inspiré de l’œuvre de Tolkien.



Notations 

Autres news Vidéo
     20/03/2017 10:09:00 Des fichiers JPEG compressés jusqu'à 35% avec Google Guetzli
     06/07/2016 10:40:00 Huawei : une photo prise avec le P9 ? Non avec un 5D Mark II...
     06/07/2016 10:35:00 Les nouveautés de la Creative Cloud d'Adobe
     05/02/2016 15:52:00 Kang, un nouveau moyen de proposer ses services pour les gra...
     02/12/2015 11:51:00 Adobe change le nom de Flash par Animate
     03/09/2015 17:13:00 La mort d’Aylan… en dessins
     30/07/2015 12:57:00 Une police OpenType qui censure automatiquement certains mot...
     30/07/2015 12:55:00 17 000 heures de vidéos d’archive accessibles sur Youtube
     29/07/2015 10:33:00 Nokia dévoile OZO, une caméra pour la réalité virtuelle
     23/06/2015 16:36:00 Hololens : la réalité virtuelle en cubes
     23/06/2015 16:09:00 Stock, la banque d'images par Adobe
     23/06/2015 15:36:00 Droit d'auteur : le rapport Reda validé en commission
     22/05/2015 11:06:00 Le direct à 60fps arrive sur Youtube
     22/05/2015 09:54:00 Sprout fera-t-il pschit ?
     07/04/2015 17:27:00 L’impression 3D bientôt soumise à la redevance sur la copie ...
     02/04/2015 11:43:00 Levée de fonds : 5 millions pour Sculpteo et son Usine « en ...
     24/03/2015 11:54:00 Le moteur de rendu 3D Renderman de Pixar est gratuit
     21/01/2015 11:48:00 FoldIO, le studio photo transportable pour smartphones !
     09/01/2015 14:04:00 #jesuisCharlie : Joachim Roncin, directeur artistique et cré...
     09/01/2015 12:12:00 Impression 3D : MakerBot promet le bois, la pierre et le mét...

Les dossiers de Créanum

Gameplay émergent : l’avenir du jeu vidéo ?
Par Guillaume Perissat le 07/03/2014
Un concept agite le monde du développement. Il bouleverse les systèmes de règles établis et donne une grande liberté au joueur. Dites adieu à la narration, à la linéarité et aux scripts : le gameplay émergent arrive… ou demeurera une utopie. 

[Lire le dossier...]

Autres dossiers Jeu
Crowdfunding : le financement participatif, une solution pour les graphistes ?
Par Louis Adam le 28/07/2014

Ulule, Kickstarter, KissKiss Bankbank : au cours des dernières années, les plateformes de financement participatif (ou crowdfunding en anglais) ont vu leur popularité croître au fil des projets qui se finançaient grâce à ce procédé nouveau. Inspiré des principes du microcredit, ces systèmes permettent de lever des fonds pour un projet ou une entreprises sans forcement passer par le système bancaire. Une aubaine pour les créatifs, mais il convient avant tout de savoir ou l’on met les pieds et ce qu’un tel projet représente. Contrairement à l’impression que ces plateformes peuvent donner au premier abord, il ne suffit pas de « vendre du rêve » sur une page Web pour pouvoir soudainement réaliser ses rêves les plus fous. Un projet de financement participatif se prépare et s’organise.

[Lire le dossier...]

Autres dossiers Web
Google, Adobe... la typographie en danger ?
Par Louis Adam le 12/09/2013
Le tournant du numérique n’a rien de neuf dans le monde de la typographie. Depuis les débuts de l’informatique, la question des polices a toujours été prise en compte, même si rarement sur le devant de la scène. Les années 90 ont vu l’arrivée de nouveaux acteurs tels qu’Adobe qui sont venus redéfinir les règles du marché, en proposant à tous ses utilisateurs des polices de qualité telles que Garamond. Mais face à des entreprises telles que Google qui met à disposition, à travers son service Google Font, un nombre incalculable de polices en libre utilisation, comment les fonderies numériques qui investissent et vivent de la création typographique peuvent-elles survivre ?

[Lire le dossier...]

Autres dossiers 2D, Web
Coloriste : une profession qui en voit de toutes les couleurs
Par Louis Adam le 30/08/2013

 Le coloriste est une profession souvent méconnue dans le monde de la bande dessinée, mais n’en reste pas moins un incontournable dans beaucoup de projets de bande dessinée. Choisi par la maison d’édition ou suggéré par l’auteur avec qui il doit être capable de s’entendre, le coloriste reste souvent dans l’ombre, mais son travail est déterminant. A mi chemin entre les auteurs, les maisons d'éditions et les imprimeurs, son métier lui demande des compétences nombreuses qu'il doit la plupart du temps apprendre par lui-même. Nous avons interrogé deux coloristes sur leur métier, l’évolution des pratiques et les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien. 

[Lire le dossier...]

Autres dossiers 2D
Nouvelles plateformes de diffusion : pour les artistes, quelles solutions ?
Par Louis Adam le 25/07/2013
Il y a deux semaines, le chanteur Thom Yorke expliquait sur son compte Twitter qu’il cessait de diffuser sa musique via Spotify. La raison de son coup de gueule est assez simple : selon lui, les services de streaming comme Spotify et Deezer ne rémunèrent pas suffisamment les artistes qu’ils diffusent. Un détail pour les stars reconnues et largement écoutés, mais Thom Yorke s’inquiète surtout des problèmes que ce système engendre pour les petits artistes qui ne disposent pas d’une audience importante. Les plateformes de diffusion se sont multipliées ces dernières années, offrant aux musiciens la possibilité de diffuser eux-mêmes leurs albums et chansons sans avoir à se reposer sur l’industrie musicale traditionnelle. Mais que doit-on espérer de ces nouveaux moyens de diffusion, que certains n’hésitent plus à présenter comme le seul recours d’une industrie en perte de vitesse face aux transformations imposées par l’arrivée du numérique ? Nous avons recueilli quelques témoignages d’artistes utilisant ces plateformes pour diffuser leur musique.

[Lire le dossier...]

Autres dossiers Musique, Web

News