jeudi 24 septembre 2020    Inscription
 

 
Par la rédaction le 11/05/2010 Article Rating

Académisme, rigueur et ouverture d’esprit

L’ESAG Penninghen (Ecole de design, d’art graphique et d’architecture intérieure) naît sur les fondations de l’Académie Julian, créée en 1868 par Rudolf Julian. À la fin du XIXe siècle, elle attire nombre d’artistes étrangers. Le mouvement Nabi et le post-impressionnisme américain d’avant-garde voient d’ailleurs le jour dans ses ateliers. L’arrivée de l’art moderne pousse naturellement l’école à adapter son enseignement vers la communication visuelle. En 1959, Guillaume Met de Penninghen intègre et dirige les ateliers préparatoires aux grandes écoles d’Art. 1968 sonne le glas de l’académie Julian et laisse la place à l’École Supérieure d’Arts Graphiques.

« Académisme et professionnalisation, tout comme une forte implication internationale (15 % d’étrangers, 16 nationalités), sont les garants d’une entrée réussie dans le milieu professionnel », déclare Gérard Vallin, directeur adjoint.

Alignée sur le L.M.D* obligatoire à l’horizon 2010, l’ESAG délivre des ECTS** qui, en fin de cursus, permettent d’obtenir les titres certifiés par l‘état de niveau Bac +5 de concepteur directeur artistique ou d’architecte d’intérieur designer.

-----------------
* Licence-Master-Doctorat (harmonisation à l'échelle européenne de l'enseignement supérieur).

** ECTS : European Credit Transfer System.

 

Projet d’animation interactive de fin d’études : Airport Motion Design. Projection d’animations de silhouettes d’animaux dans les aéroports, en fonction des caractéristiques et des déplacements des voyageurs.

© Nathalie Delvigne, Jérôme Schmitt, Marine Vandeville, Aurélie Vitoux.

Voir tous les articles Reportages écoles

 

Les partenaires CréaNum