mardi 14 juillet 2020    Inscription
 

 
Par Emilien Ercolani le 31/03/2010 Article Rating

 

Nous sommes en 2001, date à laquelle l’école Isart Digital est créée. En plein boom de la « bulle Internet », à un moment où les entreprises de jeu vidéo traversent leur première crise. Mais nous sommes également à l’époque qui va voir le début d’une véritable fièvre pour la création des jeux vidéo !

A cette période, « il manquait vraiment une école spécialisée en la matière » nous explique Xavier Rousselle, directeur et fondateur d’Isart Digital, qui a donc saisi cette opportunité. Toutefois, le cursus jeux vidéo a été mis sur pied en parallèle avec un second, celui du cinéma d’animation. « Sur ce créneau, nous nous sommes vraiment positionnés avec une orientation DA (directeur artistique), avec un background sur la recherche graphique, la création d’univers, pour être capable de créer un story board, un court-métrage, un scénario… » continue-t-il.

Toutefois, et Xavier Rousselle le reconnaît, on ne sort pas de l’école en étant DA, on le devient avec les années. D’ailleurs, l’expérience est également nécessaire dans le domaine du jeu vidéo, un secteur qui évolue très rapidement. Au départ, le cursus était purement ‘game designer’. « En 2001, on parlait très peu de compositing, alors qu’aujourd’hui c’est à la mode ! Le matériel, les interfaces et la culture des jeux vidéo ont changé » estime Xavier Rousselle. D’ailleurs, il nous précise qu’à l’époque, les professionnels de l’industrie voulaient des élèves ‘formatés’, « pour faire des jeux qu’on avait déjà vu 100 fois ». Xavier Rousselle prend le contre-pied, en voulant orienter les élèves vers la création de jeux innovants. « J’ai eu raison ! Aujourd’hui, le casual gaming a tout bousculé » continue-t-il, sous-entendant qu’il est désormais possible de créer des types de jeux qu’on ne connaissait pas il y a encore quelques années…

 

Voir tous les articles Reportages écoles

 

Les partenaires CréaNum